Blog

Comment progresser dans les cotes en VTT?

Progresser dans les cotes à vélo tout-terrain n'est pas chose aisée. Cela dit, il y a plusieurs techniques pour vous aider à y arriver. Si vous souhaitez progresser dans les cotes, les astuces détaillées que nous vous proposons ici, vous seront très utiles.

Techniques pour franchir les cotes longues

Du moment où on fait allusion à la longueur, cela implique déjà la question de l'endurance. Elle fait également référence à la résidence. L'idée, à ce niveau, est de pouvoir tenir jusqu'au bout. Vous devez vous forcer à monter les côtes sans abandonner.

Vous devez commencer par effectuer une évaluation de la montée, c'est-à-dire observer le terrain, la montée et la pente. Adaptez le braquet tout en évitant un braquet facile. Vous pourriez perdre l'inertie. Commencez à pédaler tout en adoptant un rythme constant. La cadence de pédalage ne doit être ni rapide ni lente.

En progressant dans la pente, prenez le soin d'adapter le braquet. À force de monter, il peut être plus facile, ce qui est tout à fait normal. Levez la tête pour observer à une distance de deux mètres devant vous. Cela vous permettra d'ajuster la trajectoire, et d'éviter d'éventuels obstacles.

Pour maximiser la puissance dans vos jambes, asseyez-vous sur la zone étroite de la selle. Fléchissez les bras vers l'intérieur, puis abaissez les épaules. À force de pédaler, il se peut que vos jambes deviennent lourdes. Si cela arrive, vous pouvez ralentir la cadence sans pour autant vous arrêter.

Techniques à adopter dans les pentes raides

Le principe à ce niveau est le même que celui appliqué précédemment. Attention ! Vous ne devez pas pédaler en étant debout. En le faisant, il y a des chances que vous perdiez toute adhérence. Sur le vélo, maintenez une position groupée, autrement dit avec les coudes bien collés au buste. Si vous remarquez que la pente est raide, descendez votre buste.

Par ailleurs, si vous trouvez le raidard excessivement dur, faites alors usage d'une technique particulière : celle de la danseuse plaquée. Pédalez avec vos fesses légèrement levées de la selle.

Notez que dans l'un ou l'autre des cas, vous ne devez pas faire corps avec votre vélo. Vous devez plutôt adapter votre position en tenant compte de la pente. Cela vous permettra d'avoir toujours une adhérence sur vos deux roues. En penchant trop en avant, il se peut que la roue arrière dérape. De même, en vous mettant trop en arrière, vous verrez votre roue avant se lever.

Ressentez votre vélo afin d'adapter à tout moment là position idéale. N'oubliez surtout pas de maintenir une cadence stable.

Autres conseils pour réussir ses côtes en VTT

Il ne fait aucun doute que la cote est dure. Lorsqu'elle est en plus longue, vous ne mettrez pas de temps à vous retrouver dans le rouge. Que devez-vous faire ?

Il est important dans ces conditions, d'occuper le cerveau. Vous devez faire en sorte qu'il oublie la douleur et la difficulté. Chacun avec sa stratégie. Certains se mettent à compter les secondes. Si cette technique ne vous convient pas, fixez-vous de petits objectifs ou chantez simplement. Évitez de penser au sommet, limitez-vous au virage le plus proche. Une fois que vous y êtes, faites de même pour le suivant.

Il est aussi important de bien régler la pression des pneus. Elle ne doit être ni en manque, ni en excès.

About the author

Florian

Add Comment

Click here to post a comment