Blog

Comment trouver la bonne pression pour mes pneus de VTT ?

Les pneus influencent grandement votre conduite à vélo. Êtes-vous fatigué de tâter les vôtres à tout moment en cours de route ? Vous vous êtes sûrement demandé à plusieurs reprises le meilleur moyen de trouver la bonne pression pour vos pneus. En effet, si gonfler ses pneus c'est bien, bien les gonfler c'est toute autre chose. Découvrez ici quelques conseils pour trouver la pression idéale pour vos pneus.

Pourquoi trouver la bonne pression pour ses pneus ?

Comme vous, la plupart des pratiquants roulent, soit avec des pneus peu gonflés soit avec des pneus trop gonflés. Ce qui est plutôt dommage. Le gonflage des pneus influence sensiblement le rendement, le confort, l'adhérence et toutes les sensations de pilotage.

Sachez qu'un pneu faiblement gonflé vous fait rouler moins vite, car le phénomène de frottement est plus important. Vous aurez plus de confort, mais pas de précision de pilotage. Vous dépenserez ainsi plus d'énergie au pédalage pour avancer. Les risques de crevaison et d'endommagement du pneu sont d'autant plus grands. Par contre avec un pneu trop gonflé, vous ressentirez la moindre secousse avec les irrégularités de terrain. Il vous offrira certes un meilleur rendement, mais le sentiment d'inconfort sera plus grand.

Les critères à prendre en compte pour trouver la bonne pression pour vos pneus

Afin de trouver la bonne pression pour vos pneus, vous devez prendre en compte certains critères.

Le type de tringle

On en distingue généralement trois :

  • les pneus à tringles souples : ils sont légers et plus performants, mais sont les plus fragiles,
  • les pneus à tringles rigides : ils sont, comme l'indique leur nom, plus rigides et plus résistants aux intempéries,
  • les pneus tubeless : ils sont sans chambre à air et anticrevaisons.

Selon votre type de tringle la pression sera faible ou forte.

Les informations sur le pneu

Les indications sur le flanc du pneu vous seront d'une grande utilité. Le fabricant du pneu y laisse toujours des informations sur les dimensions, le modèle et la pression du pneu.

  • les dimensions du pneu : vous aurez soit les dimensions normalisées soit les dimensions usuelles. Les dimensions normalisées sont exprimées en millimètres et les dimensions usuelles en pouces,
  • le modèle de pneu : variant selon la marque, vous le retrouverez clairement affiché sur le flanc du pneu,
  • la pression du pneu : les fabricants indiquent également les pressions recommandées ou maximales pour le pneu.

Vous pouvez toujours partir sur la base de pression recommandée par le fabricant du pneu.

La largeur de la jante

La largeur de la jante a un impact sur votre pratique. Lorsqu'une pression latérale est exercée sur le pneu, la bande de roulement va se trouver excentrée par rapport à la jante. Vous remarquerez cela dans les virages par exemple. La largeur de la jante vous aidera pour un choix de pression simple.

La carcasse du pneu et le poids du cycliste

La pression idéale à utiliser sera fortement impactée par la capacité du pneu à supporter sa carcasse. Le poids est l'un des critères qui déterminent le choix du pneu et la pression idéale. Plus vous êtes lourd, plus la pression de votre pneu comptera.

Le terrain

Les conditions du terrain sur lequel vous pratiquez ou pratiquerez seront déterminantes pour la pression de votre pneu. La pression du pneu pour un terrain cassant ne sera évidemment pas la même pour un terrain boueux.

Les derniers critères à prendre en compte sont votre position sur le vélo et votre façon de piloter. Retenez qu'un pneu arrière de vélo supporte les 2/3 de votre charge. Compte tenu de cette répartition de votre poids sur le vélo, il serait judicieux de plus faire gonfler le pneu arrière que le pneu avant. Votre façon de piloter vous permettra également d'ajuster la pression de vos pneus. Si vous avez une grande dextérité à la pratique de vélo, vous pouvez délibérément rouler avec vos pneus peu gonflés.

Quelle pression choisir alors ?

La pression idéale pour vos pneus ne peut être fixe au vu des critères énoncés. Vous ne pouvez la déterminer qu'après avoir pris en compte tous les critères et les avoir analysés. Toutefois, une astuce pour y arriver est de commencer par une pression assez élevée, et de descendre peu à peu au fil de vos pratiques. Commencez donc autour de 2 à 2,2 bars selon la section de vos pneus, la pratique et votre poids.

Vous pouvez ensuite descendre par tranche de 0,2 bar par pratique de votre vélo. Vous mesurerez bien sûr avec le manomètre de votre pompe. Toutefois, gardez bien à l'esprit que les manomètres ne sont pas souvent précis à souhait. À moins d'avoir un très bon modèle, il vous sera difficile d'affiner le réglage de pression de vos pneus.

About the author

Florian

Add Comment

Click here to post a comment